Pointcentral - Création de sites internet sur mesure, dynamiques, administrables, accessibles, noir & blanc et couleur

Un site, ce n’est pas fait pour faire joli

Contrairement à une idée répandue, le travail du web graphiste n’est pas de créer quelque chose de beau, de joli. De toute façon, au delà d’une équipe de 2 personnes, il est rare que tout le monde soit d’accord sur la question de la beauté d’un site. Un site magnifique pour l’un est une horreur absolue pour l’autre, le travail du web designer n’est pas de créer de la beauté (d’autre s’en charge), encore moins une œuvre d’art, mais de composer un message cohérent grâce au vocabulaire dont il dispose : des formes, des couleurs...

Définition d’une charte graphique
Et là, je vais mettre du rouge, parce que c’est moi qui décide

La charte graphique est l’ensemble des règles qui définissent l’aspect visuel du site.

Le graphiste dispose d’éléments pour définir sa charte, des formes et des couleurs. Dans une gamme de plusieurs millions de couleurs il va en choisir très peu, 3 ou 4, parmi des milliers de typographies disponibles, il va également en retenir quelques une, il va faire de même pour les formats de sa page... Le graphiste doit effectuer un choix, des formes rondes ou carrées, des couleurs chaudes, froides, des typographies classiques, techno...

Pourquoi choisir l’une plutôt qu’une autre ? Aucune couleur, aucune forme n’est moche ou jolie en soi, c’est son contexte d’utilisation qui sera cohérent, harmonieux ou pas....
Le graphiste choisi ses formes, et ses couleurs comme un écrivain choisi ses mots, pour composer un message.

Si on prend comme exemple un des travail graphique les plus connu au monde :

Le Swoosh
J’ai connu un graphiste qui arrivait à le dessiner avec son pied gauche

difficile de dire s’il est beau ou non, la question n’a pas réellement de sens, par contre, un point ne fait aucun doute : son extraordinaire efficacité.

Le graphiste a su avec son vocabulaire (forme, couleur) nous communiquer à peu près ce message :
"je suis une marque tellement connue, tellement puissante, tellement évidente qu’un simple trait, une simple virgule permet à des millions de gens de part le monde de me reconnaître instantanément, je n’ai même plus besoin d’écrire mon nom, je suis au dessus des alphabets du monde, je suis devenu aussi simple et évident qu’une croix, qu’un croissant de lune, qu’une étoile à cinq branches, je ne suis pas une marque, je suis une religion..."

Ce message est d’autant plus fort qu’il n’est pas articulé, c’est un discours qui s’exprime graphiquement, qui s’impose à un niveau plus ou moins inconscient, face auquel nous n’avons ni les outils, ni l’habitude de réfléchir.

Interface Dadaïste
"Compte pas sur moi pour expliquer le concept au client"

Le graphisme de votre site doit dire quelque chose

Nous ne demandons jamais à un client s’il préfère le rouge ou le vert, s’il préfère les lignes, les courbes, les peintures de la renaissance ou les collages dadaïstes...

Tout cela serait intéressant s’il s’agissait de choisir le papier peint de sa chambre à coucher, nous souhaitons juste élaborer le message graphique de son site. Pour cela, nous demandons concrètement : "Si votre site était une personne et qu’elle devait se qualifier en quelques adjectifs  ?"
- "Je suis extrêmement sérieux et sûr, je ne suis pas super rigolo, pas du genre excentrique aussi vous pouvez me confier toutes vos économies, " dira le site de la banque.
- "Je suis à la pointe de la technologie, hyper novateur je suis le futur " dira le site de produits hight-tech

Le graphiste aura alors en charge de transcrire ce message en un message graphique, en utilisant le vocabulaire qu’il maîtrise, des formes et des couleurs. Des formes carrées, des couleurs froides, des bleus, des gris, des typographies classiques pour la banque par exemple.

Bien sur, les messages à créer peuvent être beaucoup plus complexes, une banque peut très bien vouloir exprimer un message du type : "Je suis la banque des jeunes, je suis hyper dynamique et totalement high tech", dans ce cas, le graphiste devra composer un message plus subtil.

L’interface graphique peut également venir s’inscrire comme un contre-point, comme en léger décalage par rapport au message textuel du site, pour apporter une précision, une information supplémentaire, cela peut être d’autant plus efficace que le message transmis est analysé à la limite de la conscience des utilisateurs.

Quel est le message que tente d’insinuer l’interface du site sur laquelle vous naviguez en ce moment ?

5eme étape : Organiser la navigation sur son site